Les producteurs bio du Perche ouvrent leur magasin place Saint-Pol

Le collectif de producteurs bio du Perche arrive place Saint-Pol. Plusieurs opérations de communication seront menées cet été avant une ouverture en septembre.

Le projet de commerce test, lancé en février par la municipalité dans l’ancien local Besse Primeurs, sur la place Saint-Pol, était une grande première à Nogent-le-Rotrou. Le concept, souvent méconnu, parfois incompris, avait suscité nombre de réactions. Parfois même virulentes. Le processus arrive aujourd’hui à son terme en atteignant l’objectif initial : dès le 1er septembre, le local accueillera bien une activité commerciale. Une première journée d’animation, sans vente, sera proposée le samedi 31 août. La vente, elle, devrait débuter le 4 septembre.

Pour en arriver là, la Ville de Nogent-le-Rotrou aura loué le local pendant six mois, le temps de sélectionner le meilleur projet de commerce alimentaire de proximité et surtout d’éviter la disparition des équipements spécifiques au profit d’une autre activité commerciale. Finalement, sur les sept prises de contact, trois ont abouti à une candidature. Celle de l’association “Magasin de producteurs bio du Perche” s’est avérée être la meilleure.

Une offre riche et variée

La volonté forte de la municipalité de pouvoir trouver des produits du Perche, à Nogent-le-Rotrou, capitale du Perche, est donc satisfaite. Et les douze associés-gérants s’appuient également sur une dizaine d’autres déposants pour garantir une offre riche et variée. Des déposants qui ne devront pas être installés à plus de 80 km autour de Nogent-le-Rotrou, à l’exception, éventuellement, des vignerons.

Sarah Gilsoul, l’une des co-présidentes, en précise les contours : « Il ne s‘agit pas d’une épicerie qui achète des produits pour les revendre. Nous sommes bien sur le principe de vente directe, comme une vente à la ferme, mais dans un format mutualisé. Les producteurs restent propriétaires de leurs marchandises jusqu’à la vente. Ce sont donc eux qui, individuellement, supportent la charge des invendus. »

« Des clientèles différentes et complémentaires »

L’ouverture de ce commerce ne poussera pas les producteurs à quitter le marché hebdomadaire du samedi, sur la place Saint-Pol, comme le détaille encore Sarah Gilsoul : « Nous devrions pouvoir toucher des clientèles différentes et complémentaires. Dans la boutique, les prix seront très légèrement supérieurs à ceux pratiqués sur le marché. Cela permettra simplement de supporter les coûts de structure. »

Les créneaux d’ouverture pourraient se positionner le mardi et le mercredi après-midi ainsi que le vendredi et le samedi, toute la journée. « Nous avons l’obligation d’avoir au moins un producteur présent en plus d’éventuels bénévoles et salariés », précise Sarah Gilsoul.

Grâce au soutien déterminant de la Ville de Nogent-le-Rotrou, de la Région Centre-Val de Loire, de l’association régionale pour le développement de l’emploi agricole et rural (ARDEAR), de InPACT (Initiatives Pour une Agriculture Citoyenne et Territoriale) Centre-Val de Loire, les producteurs vont écrire une nouvelle page de l’agriculture du Perche.

 

Retrouvez toute l’actualité du collectif sur Facebookhttps://www.facebook.com/magasindeproducteursduperche


Financement participatif

Avant l’ouverture, le collectif a lancé une campagne de financement participatif : « Persuadé de la nécessité de cet outil de commercialisation pour nos fermes, chacun de nous a réalisé un apport associatif sur fonds propres. Par ailleurs, notre projet est éligible à un dispositif régional de subventions, que nous avons demandé pour couvrir les coûts liés aux deux salarié(e)s qui seront engagé(e)s pour la gestion du magasin. Mais cela ne suffira pas à couvrir les investissements nécessaires pour équiper le magasin… Voilà pourquoi nous avons choisi le financement participatif, convaincus que ce magasin répondra aussi à vos attentes ! »

Pour les aider, c’est par ici >> avec helloasso

 


Les producteurs présents

Associés-Gérants

  • EARL de la Fuye, Les Étilleux : bœuf, œufs, volailles.
  • Fournil du Clémencé, Saint-Cyr-la-Rosière : pain.
  • Gaec de la Ferme, Arcisse : porc, agneau, farine, pâtes, huile.
  • Jardin Solstice , Vaupillon : plantes aromatiques et médicinales.
  • La ferme des Cabrioles, Mauves-sur-Huisne : fromages de chèvres.
  • La ferme du Chêne, Cormes : agneau, cidre, gelée.
  • La Herpinière, Nogent-le-Rotrou : porc.
  • La Petite Ferme, Saint-Hilaire-Sur-Erre : œufs, poulets.
  • L’Angenardière, Condeau : pains, épicerie, biscuits, pâtes,pain d’épices, confitures, jus, etc.
  • Les Champs Verts, Connerré : légumes.
  • Les Jardins de la Rue, Bretoncelles : légumes.
  • Les Tisanes du Thymerais, Chataincourt : plantes aromatique et médicinales.
  • Saveurs de nos Terres, Serazereux : légumes secs, farines, semoules et maïs.

Déposants

  • La Borde Cellier, Ceton : safran, légumes de plein champ.
  • GAEC du Val Primbert, Saint-Jean-de-la-Forêt : fromages de brebis, bœuf.
  • Au Jardin Loupéen, La Loupe : légumes.
  • La Ferme de la Bourdinière, Moutiers-au-Perche : fromages de chèvres.
  • Sylvère Chaponet, Bellême : miel.
  • EARL la Grange d’Assé, Condeau : pommes, pommes de terres.
  • Le Verger de la Reinette, Préaux-du-Perche : jus, cidre, etc.
  • La Hutte, Longny-les-Villages : fromages de chèvres.
379 Partages